Mont-Goulin I gagne (encore) dans la douleur Saint-Prex

5e victoire de rang, 10 contre 11, pour MTG II

Saint-Prex II - Mont-Goulin I     0-1 (0-1)

But: 45e Djino Balu 0-1.

Compo: Gustavo Arellano - Alvaro Pedrayes, Henrik Westermark, Vincent Maestre (81e Casimir Manga), Christian Chilla (38e Quang Le) - Carly Nsungani, Marin Kordic, Raphael Maestre (36e Djino Balu), Josep Cusco - Joel Berney (34e Casimir Manga, 81e Raphael Maestre).

Absents: José Bovard (privé), André Bovard (privé), Daniel Lopez (vacances), Clément Vuarchey (vacances), Davide Lazzaro (avec MTG II), Mario Rodrigues (travail), José Navarrete (avec MTG II).

Occasions de buts: 6-10 (4-4)

Samedi 9 mai - Comme contre Saint-Sulpice trois semaines plus tôt, Mont-Goulin I a failli perdre des points à force de manquer des occasions de buts. C'est ainsi déjà le deuxième match où MTG I ne transforme que 10% de ses occasions. Quel manque de lucidité à l'approche du but.

Malgré son 9e rang du classement, Saint-Prex II, renforcé par un joueur de sa 3e Ligue, a fourni une belle partie, faisant souvent jeu égal avec un Mont-Goulin qui a peine à contenir la fougue des Saint-Preyards. Cette équipe a tiré une fois sur le poteau, a vu un "presque but" être sauvé in extremis par le latéral Christian Chilla et s'est heurtée d'autres fois au portier Gustavo Arellano.

Mont-Goulin I a inscrit le seul but du match suite à un lob astucieux de Djino Balu dans les arrêts de jeu de la 1re mi-temps. Que ce but a fait du bien! Djino Balu qui sera hélas très sévèrement expulsé (2 cartons jaunes) à la 76e minute.

Cette expulsion à un moment où MTG I était plus proche du 0-2 que Saint-Prex du 1-1 allait donner encore plus de courage aux deux équipes. Saint-Prex pour égaliser, tenter d'égaliser, et Mont-Goulin pour garder les trois points.

Au final, MTG remporte la totalité de l'enjeu (5e victoire de suite) mais perd deux joueurs: Djino Balu et Casimir Manga, tous deux suspendus pour le match contre Echallens (2e du classement). Bon, pour ce qui est de Casimir Manga, il était de toute façon absent deux semaines (vacances).



Retour la page d'accueil